Monter un Dossier NFS sur un serveur distant

Dans ce tutoriel nous allons voir que dans le cas où on dispose d’un serveur NFS externe, cela peut être très utile dans le cas de backups, voire surtout pour des opérations d’envergure comme le réinstall d’un système et la sauvegarde des données via NFS.

Note : Ce tutoriel prend comme exemple le FTP Storage de OVH que sur lequel on va activer le NFS et l’utiliser comme serveur NFS distant.

En effet, si l’on prend le cas d’un réinstall du système, on va bien sûr devoir sauvegarder d’abord ses données. Cette action peut être faite via les classiques FTP ou SSH, mais cela nécessite de manipuler des commandes à chaque fois pour copier des fichiers (via scp pour les ssh ou via des put et des mput pour ftp) et peut devenir fastidieux.

En revanche, la solution que l’on va voir ici sera de monter un dossier NFS externe.

Au fait, l’opération est relativement simple :

– D’abord, activer le service NFS sur le serveur NFS cible (donc dans notre cas on a un serveur chez OVH pour le backup storage cela se fait directement via le Manager)

screen

– Ensuite, sur votre serveur client (à backuper), créer un dossier, par exemple /media/recovery

mkdir /media/recovery

– Activer le service NFS sur votre serveur client (à backuper)

/etc/init.d/nfs start

*NB : Il se peut qu’il faille installer des paquetages liés à NFS dans certains cas. Généralement installer nfs-utils avec un apt-get, un emerge ou autre dépendant de votre distribution

Finalement, monter dans votre dossier local /media/recovey le dossier NFS distant avec la commande suivante :

mount -t nfs <FTPBACKUPHOST>:/export/ftpbackup/<NAMESERVER> /<DOSSIERMOUNT>

Sachant que :

  • FTPBACKUPHOST est le nom du serveur du backup storage (serveur NFS distant, celui ce OVH par exemple, un truc du genre : ftpbackxxxxx.ovh.net)
  • NAMESERVER: nom du serveur dédié qui a permis la création du backup storage (typiquement, le nom de votre serveur dédié, genre nsxxxxxx.ovh.net)
  • DOSSIERMOUNT: Dossier ou monter le backup storage, dans noter cas donc : /media/recovery

Une fois ceci fait, il sera possible de copier des fichiers directement via votre shell linux vers ce dossier et les données seront physiquement copiées via NFS sur le serveur distant.